samedi 2 janvier 2016

2016 est là

2016 est là...

C'est partit pour la réalisation de notre objectif de réduction de nos déchets.
Les poubelles ont été sorties le 31 et nous avons commencé la nouvelle année avec 4 types de poubelles qui seront pesées et pour lesquelles je ferais un point à la fin de chaque mois.

  1. Poubelle grise (la pire de toute) avec les déchets non recyclables,
  2. Poubelle Jaune et Bleu pour le plastique recyclable, les cartons, les papiers,
  3. Poubelle verte pour le verre (moindre mal, le verre se recycle à l'infini),
  4. Déchetterie pour les gros volumes, nous finissons de rénover la maison et cela génère beaucoup de déchets.
Nous avons la chance de posséder un jardin, donc tout nos déchets organiques partent aux poules et au compost. 

En ce moment nous désencombrons notre intérieur, la philosophie du quasi déchet allant avec celle du minimalisme, et je dois dire que cela fait du bien. Cela m'aide beaucoup à me détacher du plaisir de posséder les choses et donc de les accumuler. Etre plutôt qu'avoir, vivre des choses plutôt que de posséder des choses. Cela résonne en moins régulièrement ces temps ci et petit à petit des choses changent en moi, je me sens de plus en plus libérée d'un poids. 

jeudi 17 décembre 2015

Ecologie, minimalisme, déchets .... nos objectifs 2016

Bonjour à tous,

Me revoilà de retour après avoir déserté longtemps le blog. Ça prend du temps ces machins là quand même.
Alors voilà où nous en sommes, la famille s'est agrandie. Nous sommes désormais un foyer de 4 personnes, 2 adultes, 1 enfant et 1 bébé, ... 1 chien, 1 chat, et 2 poules. Un grand changement se prépare vu que courant été 2016, nous partons vivre pendant 4 ans en Amérique du Sud, à Cayenne, Guyane française. Nous allons donc vendre la maison, et il est fort probable, nous installer dans un appartement (de fonction donc on a pas vraiment le choix). Adieu poules, compost, potager, verger ... mais il va falloir faire avec pendant ces 4 années.
Après plusieurs années en maison avec jardin, ce mode de vie va être d'autant plus un challenge pour nous, du fait que nous sommes, après de longs remues méninges, dans une phase de réduction drastique de nos déchets (surtout le non recyclable, le déchet gris).

Voilà en quelques images pourquoi nous devons tous faire un effort sur nos déchets gris. La nature ne devrait pas ressembler à cela.





Notre Mantra : 



Je vous propose donc de nous suivre dans cette expérience (qui n'a pas de date de fin).

Jessica

mercredi 24 septembre 2014

Notre fête de l'automne

Hier, nous avons fêté le premier jour de l'automne. Le temps était idéal, ciel bleu mais vent qui faisait s'envoler les feuilles et temps bien frais presque piquant le soir, oh j'aime !! Le chauffage n'est toujours pas rallumé mais les températures sont bien fraîches déjà. Pour fêter cette nouvelle saison qui commence nous avons :

mis en place la table des saisons dans le salon

commencé à décorer la salle de jeux

Modifié les tableaux éphémères dans la chambre de la puce

switché les lectures d'été par celle d'automne, 

et d'Halloween (oui déjà mais comme ça on en profite bien)

Gros coup de coeur pour : la sorcière dans les airs !! Par les créateurs du Gruffalo !

fait des escargots aux noisettes du jardin pour le gouter

raconté des histoires et de jolies contes totalement copiés sur mon amie de la vallée ;)


dégusté une délicieuse soupe à la citrouille

dans un décor de circonstances
Une chouette journée riche de moments en famille, et de souvenir partagés !! C'est ça les célébrations, partager des moments avec ceux que l'on aime le plus au monde, et faire de petits rien de grandes choses. 

De mon côté, ayant cueilli la semaine dernière plusieurs kilos de pommes dans le pré d'une copine, avant que celles-ci ne se perdent, j'ai réalisé 5 litres de compote, 4 pots de gelée et avec les "résidus" de gelée, cette année j'ai décidé de faire de la pâte de fruits. Le résultat n'est pas celui espéré, pâte très molle, bien que consommable (c'est l'essentiel). Je ne sais pas ce qui a raté dans le processus mais je ferais mieux la prochaine fois.


jeudi 18 septembre 2014

Fall is coming

Même si l'été indien est bien là, l'automne arrive doucement.



Pommes, noix, noisettes, préparatifs d'activités autour de l'automne pour la puce... Je me sens tellement excitée par cette saison à venir.



Entre les confitures, les mises en conserve des dernières tomates du potager, ou encore les longues promenades, je n'ai pas beaucoup de temps à accorder à ce blog mais promis je reviens très vite.

samedi 23 août 2014

Fait maison : Butaï

Alors qu'un butaï coûte en moyenne entre 60 et 80 euros selon les finitions, le nôtre nous a coûté quelques euros (le prix de la peinture). Après nous avons fait avec le matériel que nous avions déjà, chutes de bois, vis, charnières, tout provient de la récup'.

Nous avons utilisé ce tuto pour le gabarit : http://www.lejardindekiran.com/fabriquer-un-butai-modele-pour-kamishibai-traditionnel/

Découper, assembler, poncer ... et bientôt peindre. Et voilà notre petit théâtre d'images japonais est né.
Il ne reste plus qu'à y insérer un Kamishibaï (histoire sur planches cartonnées avec une face pour le spectateur et un envers pour le conteur), allumer un bougie, et la magie peut opérer.


On peut insérer une feuille de calque et voilà il se transforme en théâtre d'ombres !!

vendredi 22 août 2014

Camomille romaine

Cette semaine, le soleil ayant fait son grand retour, nous en avons profité pour vivre un maximum dehors. Notre village, nous offre de magnifiques ballades entre campagne et montagne, avec toujours une vue à couper le souffle et de nombreux animaux à observer dans les pâtures !! C'est tellement ressourçant de se promener, doucement, tranquillement, sans la pollution sonore de la ville, juste la douce chanson de la nature. Observer les dizaines de papillons le long du chemin, éviter les bouses fraîches de vaches (preuves de leur présence non loin), écouter les tracteurs au loin, ... Vivre à la campagne !!





Pique-nique zéro déchet
Chaque semaine, je récolte une partie de la camomille de mon jardin. Petit pied est devenu grand, et va subvenir à une bonne partie des tisanes de cet hiver. Surtout que le parfum est tellement fort qu'une à deux fleurs suffisent largement. Pour les cueillir j'attend que le jaune du coeur soit bien apparent. Il suffit ensuite de les faire sécher et de mettre en bocal.
Je ne possède pas (encore) de déshydrateur. Le modèle que je souhaite en inox est bien trop cher et d'autres achats sont prévus avant. Du coup je me dois d'être patiente, une bonne semaine avant de pouvoir mettre ma récolte en pot. Mais parfois ça va bien plus vite. Quand il fait beau et chaud tout une journée, je place mes fleurs sur une plaque de four et zou, dans la voiture. En une seule journée mes fleurs sont prête à l'emploi.




mardi 12 août 2014

Rota la rousse







G : Allo ?! J'aurais un peu de retard ce soir.
J : Beaucoup de retard ?! Qu'est ce qui se passe !!
G : C'est grave si je rentre avec une poule ce soir ?
J : *happy*

Ah cet homme, je le changerais pour rien au monde, il sait comment me faire plaisir. La perte de Ginette, notre première poule a été difficile pour nous, mais également pour Greyta qui avait stoppé sa ponte et déprimait (crête terne, amorphe, ...) pendant la maladie de notre poule noire. Il lui fallait rapidement une nouvelle copine avec laquelle chasser les vers de terre et "papoter" sur le perchoir. Rota la rousse, est arrivée il y a quelques jours de cela et s'acclimate très bien. Après 24h d'adaptation entre les deux galinettes, désormais elles sont "copains comme cochons". Greyta a même commencé à pondre à nouveau.
Rota, est super curieuse et nous l'avons retrouvé une fois perchée sous la table. Les mûres se font rares ces derniers jours, et notre petite nouvelle semble très heureuse de pouvoir se promener dans un jardin verdoyant, elle qui n'avait jusqu'à maintenant connu que la paille.





La semaine dernière entre les gouttes nous avons également rentré le bois. 8 stères qui nous permettrons de nous chauffer tous l'hiver, l'automne et une partie du printemps (et oui ici, nous chauffons pendant au moins 7 mois). Nous avons fait le choix de ne pas du tout chauffer le rez de chaussé de la maison hormis avec notre poêle à bois. Et les seuls radiateurs électriques sont dans les chambres programmés sur une température de 18 la journée et 15 la nuit. 
Le chauffage au bois demande un peu de travail. Il faut le rentrer une fois par an, (cela demande au moins une journée complète de travail), il faut aussi faire son feu tout les matins avant même de prendre son petit déjeuner, et il faut bien penser à le nourrir dans la journée pour ne pas le perdre. 
Mais honnêtement, la chaleur radiante que cela produit, les longues minutes apaisantes à regarder le feu, ...compense tout. Et en plus d'être économique alors que le prix de l’électricité ne fait qu'augmenter, je laisse toujours une bouilloire pleine d'eau dessus, je peux ainsi me saouler de thé et tisanes quand je le souhaite, et surtout j'utilise l'eau préchauffée pour faire cuire mon riz, mes pâtes etc ... et j'utilise donc moins d'énergie sur ma cuisinière. 
Une bonne chose de faite, maintenant je ne suis pas encore pressée de l'allumer, je veux profiter de l'été encore !!